Gilets jaunes et Exit Taxe

En France, un projet d’augmentation de taxe sur les carburants déjà surtaxés a fait voir rouge à la masse des gueux déguisés en jaune. Exit taxe. Cela dit, le jaune n’est peut-être pas une si bonne couleur de combat que cela, car il se pourrait bien que les gueux ne finissent sinon cocus, du moins proprement roulés dans la farine du Pouvoir. Qui continuera, parce que c’est son métier de faire tourner à plein régime la machine à mensonges. On changera seulement plus ou moins de mensonges, ou seulement la manière de les écrire.

Hier, il fallait augmenter le prix de l’essence pour diminuer le réchauffement de la planète. Pourtant, aucun réchauffement observé ou observable depuis… plus de vingt ans. 1998 – 2018 : courbe de la température plate comme la plus morne des plaines.

La glace arctique a fondu, respectant son cycle connu d’alternance chaud froid de soixante ans. Par contre, et ce n’est pas du tout rassurant (et à l’évidence pas de la faute de sapiens), la glace antarctique se développe tout à fait sérieusement.

Certes, c’est vrai, c’est démontré, l’homme est parfaitement capable de réchauffer la planète. Malheureusement, cette capacité reste strictement limitée à la zone géographique des très grandes villes, sans aucun effet au-delà d’elles. Malheureusement, car tout indique que le soleil ayant l’air d’avoir décidé de prendre quelques vacances et de réduire pour un temps très sérieusement son activité, nous risquons d’aller vers une sérieuse période de refroidissement, ce que l’augmentation de la glace antarctique semble en effet présager.

Température stable, donc, mais augmentation de la teneur en CO2. En un siècle on est passée d’un taux de 0,03 % à… 0,04 % ! Oui, mais… augmentation tout à fait bénéfique, qui a entraîné un verdissement de la planète d’une surface égale à plusieurs fois la France, et un accroissement significatif des rendements agricoles, permettant à sapiens de faire à peu près correctement face à la multiplication par 10 en un seul siècle de sa population, accroissement de la population très supérieur, même à celui des ours blancs, dont le nombre a pourtant au moins triplé au cours de cinquante dernières années (contrairement encore à nombre de pleurnicheries sur le sujet).

Attention, attention, je vous arrête, je vous arrête : inutile d’appeler quelque Samu psychiatrique pour une urgente prise en charge de ma modeste et non moins vagabonde personne, l’ensemble ci-dessus n’est pas du tout de moi (je n’aurais pas de telles prétentions), mais d’un examinateur du rapport AR5 du GIEC, professeur émérite de l’université de Tours, 273 publications scientifiques et tellement bardé d’autres titres, qu’il faudrait au moins doubler la taille de mon article pour les citer tous : François Gervais, qui vient de publier dans un silence médiatique proprement assourdissant un livre qu’il faut absolument lire : « L’urgence climatique est un leurre » ICI !

L’occasion de signaler l’un des plus gros mensonges des hommes de pouvoir, non pas seulement en France, mais presque partout dans le monde (à l’exception notable du président américain) : non, il n’y a aucun consensus scientifique pour soutenir la thèse d’un réchauffement anthropique, c’est même exactement le contraire. ICI et ICI et ICI.

Le problème est que ce réchauffement qui n’existe pas, mais qui réchauffe sérieusement les finances des hommes de pouvoir d’une majorité de pays et de leurs copains canailles, entrepreneurs de connivence, ruine les peuples, toujours plus imposés et taxés, les conduisant lentement mais sûrement vers une misère toujours plus grande, ce dont les hommes de pouvoir se fichent complètement. Jusqu’à ce que les gueux, n’en pouvant plus, ne finissent par se révolter. Les gilets jaunes n’ont été qu’un hoquet. Mais le jour est moins loin qu’on ne pense où l’insatiable cupidité des hommes de pouvoir transformera partout dans le monde les hoquets en fureur et ce jour-là, la question même de l’(in)utilité de ces impitoyables prédateurs sera clairement posée.

Lundi, 17 décembre 2018

nota : pour achever de fâcher (certains de) mes amis : mon article du… 15 juillet 2015, Paris vaut bien une messe !

Une réflexion sur “ Gilets jaunes et Exit Taxe ”

  1. Enfin un article qui réconforte les pauvres taiseux comme moi qui n’osent plus s’exprimer sur le sujet, même entre amis, sous peine d’être considérés comme séniles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *