Cher lecteur !

Je ne poursuis qu’un seul but en publiant ces textes : celui de t’inviter à réagir ! Que tu aimes ou que tu détestes, ou pire, que cela te laisse indifférent, je te serai toujours reconnaissant de me le faire savoir, par un message, court, ou plus long, à l’adresse suivante ci-dessous.

Dans cette attente…

Aussi cordialement que notre relation virtuelle le rend possible,

Michel Georgel

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *